27/11/2022

Un ‘’Bleu’’ dans la Team.

La ‘’Team France’’ c’est : Les trois joueurs français sélectionnés par les résultats du classement national auquel vient s’ajouter le meilleur français en international. Une Team inédite cette année à l’Eurocup en Pologne, constituée de deux champions expérimentés et déjà titrés : Pierre DUBOIS (quintuple champion d’Europe avant celui de cette année), Mouraly VENOU (champion de France en titre et abonné de la Team depuis toujours), accompagnés de deux ‘’rookies’’ : Selvarasha KUGATHAS (5ème français) et Frédéric LUSARDI (3ème français et vice-champion de double).
Le ‘’Team event’’ à l’Eurocup se joue le premier jour, pendant que les autres joueurs disputent le tournoi de double (remporté cette année par la paire Fabian et Francisco). Les 7 équipes nationales engagées s’affrontent sur 6 tours au cours desquels doivent se jouer 2 matchs en simple et un match en double. La règle impose que chacun des joueurs de la team doit, durant le tournoi, effectuer au moins un match en simple et un match en double. Les compositions d’équipe, laissées à la discrétion des teams et stratégiquement variables selon le pays à jouer, sont dévoilées au moment de lancer les matchs. Avec une équipe comme la nôtre, la tactique était simple : faire jouer un maximum Pierre et Mouraly en simple et essayer pour les novices de glaner des points en double. Sachant que les victoires 2-1 ne suffisent pas à gagner le titre et que tous les matchs comptent pour le total final, 2 points par match gagné, 1 point le match nul. A nous, avec mon copain Kuga, de ramener quelque chose.

Premier match contre l’Italie. Mouraly, en habile Team Leader, assure le coup et se place avec Pierre en simple, Kuga et moi en double. Les Italiens désireux de comptabiliser au moins une victoire affichent leurs deux meilleurs éléments en double. Pierre et Mouraly gagnent facilement. 2-0, le match est plié. Pour nous, en double, après un départ canon 14-1 en notre faveur, nous nous faisons remonter pour perdre d’un point au 8ème board: 2-1 pour la France.

Deuxième tour contre l’Allemagne, même configuration pour le même résultat: 2-1, merci Pierre et Mouraly d’avoir fait le job.

Troisième tour contre le fantôme, nous étions 7 nations engagées dans le ‘’Team event’’, en nombre impair donc.

Quatrième tour, déjà décisif, contre l’Angleterre, qui compte, comme nous, trois victoires et joue le titre. Petit coup du sort en notre faveur, les Anglais se sont trompés dans leur configuration d’équipe et font jouer un de leur meilleur joueur en double contre Kuga et moi. Pierre et Mouraly s’imposent une nouvelle fois. Nous, en double avec Kuga, après un début difficile, remontons pour jouer la gagne qui finit par nous échapper encore: 2-1.

Cinquième tour contre la Pologne, pays organisateur dont la team, à ce stade fait des prouesses et totalise quatre victoires. Le titre se joue en grande partie sur ce match. Pierre et Mouraly n’ont toujours pas jouer de double et l’équipe polonaise aligne Bartek et Sylwester en simple, ne garantissant pas de victoires faciles à nos deux experts. A ce moment, Pierre vient me trouver dans le hall et m’explique ’’gentiment’’ que je vais jouer en simple contre … Bartek (futur vice-champion d’Europe en simple) : un sacrifice annoncé, mais un habile calcul de notre team leader qui renforcera le double avec Kuga, assurant une victoire peut-être plus facile. Pierre s’impose contre Sylwester. De mon côté, sans complexe, j’amène mon adversaire en 8 boards et perd sur un 25-13 honorable mais insuffisant. Et en double … les copains galèrent mais finissent par s’imposer d’un point sur un ‘’deux bandes venu du ciel’’ de Mouraly (expliqué par l’auteur sur le dos de sa veste dans la chambre d’hôtel : un passionné je vous dis). 2-1 pour la France.

Tour suivant contre la République Tchèque : Kuga en simple tout comme Mouraly, Pierre et moi en double. Victoires sans appel pour l’ensemble : 3-0.

Sixième et dernier tour, trois équipes se talonnent en tête du classement : La France, la Pologne et le Royaume Uni. Nous jouons la redoutable et expérimentée équipe Suisse composée de Carlito Bollin (ex champion d’Europe) et Lorenzo en simple contre Pierre et Mouraly, Josef Meyer (président de la fédération mondiale) et Rafi (ex-top 10 européen) en double contre Kuga et moi. Mouraly l’emporte rapidement contre Lorenzo. Et nous, en double, nous n’avons encore rien gagné en étant associés, c’est notre heure … Nous les avons balayés 25-0 en 5 boards, une démonstration et une victoire bien méritée aux vues de la journée. 2-0, c’est gagné pour le match, mais peut-être pas pour le titre. Pierre, à ce moment, perd 16-0 contre Carlito. Il finit par s’imposer 25-16.

Ça y est, c’est sûr maintenant, on est champion d’Europe 2022 par équipe. L’émotion me submerge, je pense à mes anges gardiens, tout là-haut, qui ont su me guider jusqu’au sommet.

Merci à cette belle équipe de France qui remporte ce titre pour la troisième fois en 20 ans. D’autres suivront …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.