24/02/2024

La Vie des Clubs

Nous allons mettre en lumière la vie des clubs qui font la fédération et y montrer la famille du carrom en France.

Promouvoir la générosité et le partage autour des plateaux, et qui sait peut-être donner l’envie à certains joueurs de passer le pas à se rassembler et jouer en club ou de créer leur club.

Dans cet article, nous avons interviewer le plus jeune club de la fédération pour mieux comprendre les motivations et ce qui déclenche la création de club de carrom.

Le Président Rudy ROUSSEL du CHT’I CARROM CLUB de Biache St Vaast (62) près d’Arras nous fait le plaisir de répondre à nos questions .

. Comment à germer l’idée de faire un club à Biache St Vaast ?
En 2 mots, Hugues et moi (Les frères Roussel) jouions depuis une trentaine d’années à un jeu (le carrambole) qui était une version suisse du carrom, inventé par un gars qui s’appelle Mandu Stauffer . À l’époque nous avons fait des compétitions dans le nord, mais aussi en Belgique. Mais il n’y avait pas de fédérations.
On a continué à jouer mais de manière irrégulière, et ensuite c’est tombé dans les oubliettes. À mon retour de Guyane et début de ma retraite, on a cherché à savoir s’il existait encore trace du carambole, mais c’était fini. Tant en France qu’en Belgique ou en Suisse. Du coup nous nous sommes tournés vers le carrom. On en a acheté un d’occasion et c’était parti.

. Comment s’est faite la création du club pour la saison 2022/23?
Nous étions 11 licenciés pour la saison 2022-2023, dont 2 licences compétition.
Les facilités pour le club : celles données par la municipalité. Nous avons une salle dédiée qui nous permet de laisser le matériel installé. Concernant le matériel justement, la commune a acheté 3 carroms des pieds et des lampes. Et nous avons eu une subvention de 200 euros.
Sur les freins : la difficulté actuelle est de trouver de l’argent. On en aurait besoin pour encore développer et faire mieux connaître. Donc on va se mettre à la recherche de sponsors.

. Quel est le quotidien de votre club durant la saison?
Nous organisons 2 entraînements par semaine (mardi et jeudi de 19h00 à 21h00). Certains joueurs qui ont également un carrom chez eux font d’autres entraînements à domicile.
Nous avons organisé également des initiations pour les jeunes lors des vacances scolaires. Cela nous est facilité par le responsable des sports et de l’animation à la mairie qui est licencié du club.
Nous avons également organisé au mois de mai un tournoi interne, qui a fait venir quelques personnes. Enfin, Le 2 septembre nous allons participer à 2 forums des associations ; à Biache et dans le village voisin.

. Quels sont les objectifs de l’association dans l’avenir?
Les objectifs de la saison prochaine : chercher d’autres licenciés, faire participer plus de licenciés aux tournois nationaux, rendre notre salle encore plus accessible (au niveau horaires).  Organiser un tournoi du championnat de France. Réfléchir à l’ouverture d’une « école de carrom » le mercredi après-midi (car on s’est rendu compte que lors des initiations on revoyait les mêmes jeunes).

Un grand Merci à Rudy de s’être prêter au jeu de l’interview malgré un agenda chargé et aussi aux adhérents et bénévoles de chaque club par leur participation à mettre de la vie autour des plateaux

Une réflexion sur « La Vie des Clubs »

  1. Une belle idée de donner la parole aux clubs, ds cette rubrique, par cette mise en lumière de la vie des clubs, le premier échelon, vital. Pour que la famille carrom s’agrandisse encore et encore pour que Vive le carrom jusqu’à la nuit des temps !

    Générosité et partage autour des plateaux, donner l’envie, motiver, déclencher et entretenir la passion, tel est notre destin!
    Ca fait du bien aussi d’entendre le travail, les idées et les réussites pour notre discipline préférée.

    Bravo les Gars du Nord, au plaisir
    Bravo PQ,
    Vive le Carrom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *